Apple limite la production d’iPhone X de 50% parce que le téléphone se vend mal complet conneries !

Le nombre de fax et de conneries complètes récemment écrits sur Apple, en particulier iPhone X, par les médias, principalement grand public, est énorme. Et très triste.Outre le mensonge, répété dans de nombreuses publications, selon lequel la production de l’iPhone X est sur le point de s’arrêter en raison des mauvaises ventes de ce modèle (sur Gazeta.pl un tel article a été posté toute la journée sur la page principale ; en fait, l’auteur de la suggestion d’un arrêt possible de la production, Ming-Chi Kuo, a cité d’autres raisons), les médias ont également largement parlé de « réduire la production iPhone X jusqu’à 50% pour causes de vente fatale ».

C’est bien sûr un non-sens total.

La prétendue réduction de moitié de la production de l’iPhone X au premier trimestre 2018 (de 40 à 20 millions d’unités) a été rapportée par le service Nikkei. On s’attend à ce que cela s’explique par la faiblesse des ventes.

Tout d’abord, il ne s’agissait pas de savoir comment certains médias ont rapporté que les ventes étaient deux fois moins élevées que prévu (personne sauf Apple ne sait exactement combien d’unités ont été vendues et personne sauf Apple ne sait ce à quoi Apple s’attendait).

Deuxièmement, l’article d’un auteur anonyme (Nikkei staff writers) est basé sur des sources anonymes de la supply chain asiatique d’Apple. Aucun des informateurs (présumés ?) ne fournit de chiffres ou d’autres données pour confirmer les coupes effectuées par Apple. Une seule entreprise est citée nommément : Murata Manufacturing, qui est censée « ralentir la production à la fin du mois de janvier ». Rien que cela nous fait aborder cette nouvelle à longue distance. Entre-temps, dans un entretien avec Reuters, le représentant de Murata a déclaré que les informations fournies par les Nikkeys étaient exagérées. Reuters indique également qu’un autre fournisseur de composants pour iPhone X, l’autrichien AMS, vient d’annoncer un nombre croissant de commandes pour ses puces, dont celles d’Apple.

Troisièmement, comme Daniel Eran Dilger d’AppleInsider le souligne à juste titre, Nikkei donne presque chaque année des informations similaires, sur les limitations de production dues aux mauvaises ventes, sur presque tous les modèles d’iPhone (par exemple iPhone 7 ou iPhone 6s). Comme il s’est avéré plus tard, l’information du site Web n’a pas confirmé, iPhones vendus très bien. Malheureusement, chaque année, les médias citent sans réfléchir des informations sur la prétendue réduction de la production de Nikkei. Cette année, le Wall Street Journal a rapporté des informations similaires sur la réduction des commandes de 40 à 20 millions d’exemplaires.

Quatrièmement, les chiffres ne correspondent tout simplement pas. Quiconque a au moins une connaissance minimale du nombre d’iPhone vendus par Apple devrait immédiatement remarquer que les chiffres fournis par les Nikkeys sont absurdes. Selon le service, Apple prévoyait de vendre 40 millions d’unités iPhone X au cours du premier trimestre de 2018. C’est des conneries ! Au cours des années précédentes, Apple a vendu environ 50 millions d’iPhone au cours de ce trimestre (50,8 millions l’année dernière, par exemple). C’est le nombre total de tous les modèles vendus. Ce serait de la folie de supposer qu’il se vendra maintenant jusqu’à 40 millions d’exemplaires d’un seul modèle et qu’il sera beaucoup plus cher (de 50% !) que ceux des années précédentes. D’autant plus que pour la première fois, il a introduit trois nouveaux modèles (iPhone 8, 8 Plus, X) et gardé en vente trois anciens (iPhone SE, 6s et 7).

Cinquièmement, il n’est pas d’accord avec une chose encore, comme le note également Dilger, pendant des mois, tous les médias ont rapporté que Apple se bat pour assurer une production assez élevée de l’iPhone X. C’est à cause des retards et des problèmes de production en série que la sortie de ce modèle a été reportée de septembre à novembre. Les informations dont disposent aujourd’hui les sous-traitants pour ralentir la production ne sont tout simplement pas fiables, car Apple n’a probablement pas réussi à fournir une échelle de production aussi élevée avant

En 2013 Tim Cook a déclaré que l’estimation des ventes de produits Apple basée sur les informations de la chaîne d’approvisionnement est complètement hors de propos. Elle ne sera jamais fiable, car même si quelqu’un avait des données réelles sur le volume de commandes de l’un des sous-traitants, la chaîne d’approvisionnement et de distribution est trop complexe pour en déduire des informations très résiduelles.

Bien sûr, il n’est pas exclu que les ventes de l’iPhone X ne soient pas aussi élevées que ne le suppose Apple (bien que la grande majorité des ventes fiables, sur la base d’un nombre précis de rapports, indiquent des ventes solides/très bonnes) et la production légèrement réduite de l’entreprise. Mais certainement pas de 50% et ce n’est certainement pas le cas que Cupertino a prévu de vendre 40 millions de « X » au premier trimestre de 2018.

Gardez vos distances par rapport à tous ces rapports sensationnels.